French (Fr)English (United Kingdom)Bichelamar (Vanuatu)
vous êtes ici: Accueil Culture Nuit Blanche Port-Vila 2011
Nuit Blanche Port-Vila 2011


Dès 2003, des capitales à travers le monde, séduites par l’événement ont choisi d’organiser Nuit Blanche sur le modèle parisien. De Bruxelles à Montréal, de Singapour à Riga, de Florence à Toronto, de Tel-Aviv à Buenos Aires, ce sont plus d’une vingtaine de villes qui se sont lancées dans l’aventure.Le vendredi 28 octobre, Nuit Blanche s'est installée pour la deuxième année consécutive à Port-Vila à l’initiative de l’Alliance française

Nuit Blanche Port Vila 2011

Une nuit où même les sculptures échappent à leur créateur pour célébrer les arts plastiques, visuels et circassiens, la musique, la danse, le chant…

18 heures… la nuit tombe lentement sur Port-Vila. Les artistes investissent la capitale, s’approprient les espaces tels que le front de mer et créent, jouent, s'offrent…jusqu’à l’aube…

La Nuit Blanche organisée par l’Alliance française en partenariat avec Telecom Vanuatu a été ouverte officiellement par madame Olga Tari, l’actuelle Commissaire de la Municipalité de Port-Vila. Elle a dans son discours félicité l’Alliance française pour son action culturelle qui permet régulièrement à la capitale de vibrer mais également de jouir d’une plus grande notoriété à l’étranger.

Georges Cumbo, le délégué général de l’Alliance française au Vanuatu a quant à lui rappelé que « cette manifestation était organisée à partir de l’idée du concept parisien. Pour lui mettre la culture et les arts au cœur de la nuit est une idée festive, fascinante et séduisante. Elle permet aux artistes de s’exprimer et au public de goûter à l’art d’une façon différente. »

Du Front de mer jusqu’à la cour de l’Alliance en passant par les panneaux publicitaires High tech de la capitale aucun support susceptible de montrer l’art dans toutes ses formes n’a été oublié. Ainsi, une exposition d’objets artisanaux, dominée par des projections de photographies et de vidéos d’art (dont notamment copié/décalé un film atypique sur le saut du Gaul de Camille Henrot ainsi qu’une Escapade de Mathieu Venon) attirait les curieux à l’Espace culturel français. L’exposition était teintée des airs du groupe de jazz Blow venu de Nouméa et installé dans la cour de l’Alliance toute proche. Pendant ce temps là, la jeunesse se laissait entrainer par les rythmes du hip hop sur la scène du Front de mer.

Parmi les projections de photos proposées on pouvait découvrir et admirer un inédit et très intéressant diaporama de Philipe Métois, photographe résidant au Vanuatu depuis 25 ans, qui laisse entrer dans son objectif les images les plus rares. Ce diaporama couvrait 20 ans de Toka. Au Toka, grande fête coutumière très courue à Tanna, on peut voir des milliers de spectateurs et de participants se regrouper sur les sites et ressentir la terre trembler sous le pas scandé et ancestral des dizaines de danseurs. Philippe Métois a assisté à toutes les Toka depuis son arrivée au Vanuatu ce qui lui confère une certaine expérience en la matière.
Les photos du concours Planète Femmes Vanuatu et de la lauréate Odile Guiomar ainsi que des dessins de Totems créés par Julie Sauerwein étaient elles aussi exposées et même projetées sur un écran situé en ville pendant toute la nuit, un nouveau genre de « drive in » !

Durant la Nuit Blanche a été lancée la collection des Totems blong tede. Georges Cumbo a invité des artistes à créer des totems d’aujourd’hui en s’inspirant des valeurs, des désirs, des craintes qui animent la société actuelle. Francis Loter a inauguré la série en créant un totem à double face tout aussi fascinant qu’inquiétant. Sero Kuautonga a pour sa part juste avant minuit effectué une performance en créant à coups de jets de peinture sur une plaque de plexyglass son Totem blong Tede. Johanin Bangdor, lui, l’a sculpté en public alors qu’Edgard Hinge effectuait des dessins sur sable.

Parmi les rendez-vous proposés à l’Espace culturel français, on notera également la rencontre avec Charlotte Wai qui quelques semaines avant de se prêter au même exercice au Musée du Louvre à l’invitation de JMG Le Clezio a présenté de façon éclairé et vivante les nattes de son île de Pentecôte.

Emmanuel Watt, sculpteur vanuatais réputé toujours aussi vif et étonnat a lui déposé  une de ses sculptures, Vanuella sur le toit de l’Alliance, une créature, qui comme on peut le voir sur la photo ci- jointe a donné du fil à retordre à son créateur en s’échappant à plusieurs reprises !

L’art aurait-il des ailes ?
En tout les cas, cette nuit là, il avait de grandes jambes ! Bine, artiste de rue, venu de Nouméa a émerveillé les enfants comme les adultes en déambulant à deux mètres au dessus de la foule, grimpé sur des échasses et grimé. Les artistes de l’Ecole de cirque de Nouméa ont également subjugué les spectateurs peu habitués aux prestations circassiennes.

Et pour conclure cette Nuit Blanche, le Café des Arts de l’Alliance a ouvert ses portes pour une tardive soirée « French touch » durant laquelle les noctambules ont pu s’en donner à cœur joie sur les airs des années 80 à nos jours.

En 2012, l’Alliance française envisage d’inviter un artiste français de renom, Bertrand Planes qui devrait donner encore une nouvelle dimension à la Nuit Blanche

Nuit Blanche…
Sculptures, installations, performances, numéros de cirques, concerts de jazz ou de reggae, battles hip-hip…un véritable événement populaire, original, onirique et accessible à tous…



Le programme 2011

Alliance française
17h00 Apéritif et kava
19h30 Concert de Blow, groupe de jazz
20h30 Concert de Smol faeia
21h30 Seconde  partie du concert de Blow
22h30 Seconde  partie du concert Smol faeia
23h30 Nuit FrenchTouch

Front de mer
18h30 Danses de Motalava
          Présentation d’un Totem blong Tede sculpté par Francis Loter
19h00 Spectacle de Bine, jongleur et cracheur de feu

Podium du Front de mer
20h30 Hiphop, battles et chorés
21h00 Numéro de Cirque, Duo Solène et Pascale
21h30 Hiphop, suite
22h30 Numéro de Cirque, Duo Solène et Pascale
23h00 Hip hop, suite et fin

Espace Culturel Français
Exposition, projection et rendez-vous avec des artistes
20h00 Charlotte Waï et les Nattes de Pentecôte
20h30 Edgard Hinge, dessins sur sable
22h 30 Sero Kuautonga, peinture nocturne

En ville
Projections en continu de vidéos, dessins et photos d’artistes
Camille Henrot, Julie Sauerwein, Philippe Métois, Mathieu Venon, lauréats Planète femmes Vanuatu
Performance aérienne d’Emmanuel Watt

Les artistes (liste non exhaustive)
Sculpture : Juliette Pita, Johanin Bangdor, Francis Loter (Nouméa), Emmanuel Watt
Peinture et dessin : Juliette Pita, Julie Sauerwein (Inde), Marc Faucompré (Nouméa)  et Sero Kuautonga.
Musique :  Groupe de jazz Blow (Nouméa) et Smol Faeia
Cirque : Pascale Legrand et Solene Kauffman de l’Ecole de Cirque de Nouméa.
Danse : Danseurs de Port-Vila (hip hop) et de Motalava (kastom danis)
Slam : Damien Fougerolles
Art-Vidéo : Camille Henrot (Paris), Mathieu Venon (Nouméa)
Photographies : Odile Guiomar, premier prix du concours Planète Femmes Vanuatu et autres lauréats

Vendredi 28 octobre 2011
Front de mer, Alliance française et rue Walter Lini
Nuit Blanche de Port-Vila organisée par l'Alliance française de Port-Vila en partenariat avec Telecom Vanuatu
parrainée par Coopération régionale, la Bred, Caillard & Kaddour et Tusker
avec la participation de Natapoa Motel, la Menuiserie David Girardeau,Paris Shopping, Top Signs, Au Péché Mignon et AJC
 
Visuels Nuit Blanche 2011: Julie Sauerwein