French (Fr)English (United Kingdom)Bichelamar (Vanuatu)
vous êtes ici: Accueil Culture
Magazine
Chez les mangeurs d'hommes
Chez les mangeurs d'hommes

Chez les mangeurs d'hommes...

Un jeudi sur deux, le Ciné-club français vous propose un film récent ou ancien, une fiction ou un documentaire.

Cette semaine, le 25, il s'agit d'un documentaire: Chez les mangeurs d'hommes.
Ce film des français André Paul Antoine et Robert Lugeon a fait sensation lors de sa sortie en 1928. Dans celui-ci, on suit les deux réalisateurs partis sur la trace des Johnson dans l'île de Malekula, pour rencontrer Nagapath, chef supposé anthropophage et ses hommes.


La projection sera suivie d'une discussion animée par Paul Gardissat sur le thème: "Cannibalisme au Vanuatu: mythe ou réalité?". Paul Gardissat qui occupa entre autres les fonctions d'instituteur dans les îles Banks, de journaliste à la radio nationale, de producteur musical ou encore d'éditeur est par ailleurs un passionné de la culture et de la kastom vanuataises. 


Il est par ailleurs l'un des auteurs principaux de Nabanga, l'anthologie des légendes du Vanuatu (en prêt et en vente à l'Alliance française).

Rendez-vous donc à 18h pour un apéritif au Café de l'Alliance ou directement dans la salle de cinéma de l'Ambassade de France pour le début de la projection à 18h30.

Entrée libre

            
   

 

 

 
8 mars, art'péritif spécial Journée de la Femme




journée de la femme





kava journée de la femme
          

Toute une série de manifestations et d’activités a marqué ce 8 mars a Port-Vila. Les associations de défense des droits de la femme et le conseil national de la femme se sont associés autour de conférences et d’ateliers. L’Alliance française a contribué a ce programme en mettant en lumière des artistes femmes.

Tout d’abord une exposition mettait à l’honneur Juliette Pita, l’une des plus importantes artistes vanuataises du moment spécialisée dans les tapas contemporains ainsi que Karen Cattoire, artiste française qui a introduit l’art textile et mix-media à Port-Vila.

Par ailleurs, de jeunes musiciens populaires, Alcina Garae, Marcel Melthérorong et Wytee ont répondu positivement à l’invitation de l’Alliance française pour un concert de reprises en musique de textes de Grace Mera Molisa. Lors du concert intitulé Pierres noires ont été chantés ou slammés des poèmes en version originale en anglais ainsi que des traductions en français écrites par Déwé Gorodey ancien membre du gouvernement chargée de la Culture en Nouvelle-Calédonie. Grace Mera Molisa aujourd’hui décédée est considérée comme l’un des auteurs majeurs du vanuatu. Elle a joué un rôle politique important dans les combats liés à l’accession à l’indépendance et à l’émancipation de la femme. Ce concert inédit d’une grande qualité a donné une dimension très émouvante à la soirée d’autant plus que le ministre des finances monsieur Sela Molisa époux de l’artiste engagée était présent.

En introduction a cette soirée les interventions de l’Ambassadrice de France, Mme Françoise Maylié et du Délégué général de l’Alliance française, M. Geroges Cumbo, ont souligné l’importance donnée à la parité dans la politique de coopération de la France. Des actions comme l’offre de cours de renforcement linguistique à destination des femmes responsables de communautés ou de sociétés privées ou encore des programmes d’alphabétisation dispensés spécifiquement aux femmes ont été rappelés.

Le public a répondu massivement présent cette invitation. Les autorités vanuataises étaient représentées au plus haut rang par le Vice Premier Ministre, le Ministre des Affaires Etrangères et le Ministre des Finances. Le Délégué de Union Européenne, ainsi que l’Ambassadeur du Royaume Uni à Fidji étaient également présents.

concert journée de la femme


 
Journées de la Francophonie 2010

francophonie vanuatu


             




          francosonik

L’Alliance française propose cette année différents rendez-vous pour célébrer la Francophonie.


Dans certaines îles de l’archipel, elle apporte un soutien financier ou logistique à des activités proposées par des écoles ou des communautés. Dans les villages où elle est présente, ses annexes célèbreront également la Francophonie. Ainsi par exemple, à Luganville comme à Tanna ou Santo, des concerts, des concours ou encore des tournois sportifs sont organisés.

A Port-Vila, l’Alliance française propose une conférence donnée par Christiane Terrier, docteur es histoire en lettres venue tout spécialement pour l’occasion de Nouméa : « Vanuatu, Nouvelle-Calédonie, Polynésie française et Wallis et Futuna ou plus de 200 ans d’histoire francophone commune en Océanie ». Le mercredi 17 mars à 18h00, le public est invité à y assister dans les locaux de l’Alliance. Une seconde conférence est organisée pour les étudiants en DAEU dans l’enceinte du Lycée Louis Antoine de Bougainville.

Le vendredi 19 mars, c’est la fête avec la cinquième édition de la Nuit FrancoSonik ! A partir de 17h00, dans le parking de l’Alliance, le public est invité à partager un verre ou un kava selon les goûts de chacun ainsi que des laplaps et un veau à la broche. Pour information, le repas est gratuit ainsi que le premier seau de kava… En première partie du concert gratuit : un groupe de stringband, des slameurs du DAEU ainsi que le groupe hip hop Genesis. Enfin, l’invité vedette est un groupe de jeunes musiciens de Lifou : les Rootsky venus grâce au soutien de la Province des Îles de Nouvelle-Calédonie. Reggae, kaneka…
FrancoSonik exprimera une nouvelle fois la pluralité linguistique et culturelle du Vanuatu.

L'Alliance française remercie l’Ambassade de France , la Délégation de l’Union Européenne, la Province des Îles Loyauté, la banque ANZ, Intraco, la Brasserie du Vanuatu, et René Laurent pour leur soutien.

Les activités de l'Alliance s’inscrivent dans le programme établi par les différents instituts et associations œuvrant pour la francophonie ainsi que par le Ministère de l’Education et de la Francophonie. Le thème choisi cette année pour le Vanuatu est : Francophonie des îles, Frankofoni blong aelan.

Pour information, l'AUF organise le mercredi 17 mars une "dictée haïtienne" (inscriptions de 13h30 à 14h00). Le Ministère de L'Education, pour sa part, rassemblera élèves francophones et anglophones le vendredi 19 après-midi autour du podium du Front de mer.
 
L'Alliance française au féminin

Journée Internationale de la Femme à l’Alliance française

Afin de célébrer la Journée Internationale de la femme, l’Alliance française organise le lundi 8 mars un art’péritif auquel le public est convié.
L’objectif de cette soirée est de célébrer la créativité féminine manifestée sous différentes formes.  Trois artistes femmes sont donc à l’honneur.
Une exposition présentera des tapas et peintures de l’artiste vanuataise, Juliette Pita ainsi que les créations « mix-média » de Karen Cattoire, française résidant depuis quelques années maintenant à Port-Vila.
Par ailleurs, un concert sera donné en l’hommage de la plus grande poète du Vanuatu : Grace Mera Molisa. Certains de ses poèmes en anglais ou de leurs traductions en français seront mis en musique par Alcina, Mars et Wytee. Un concert unique à ne manquer sous aucun prétexte !

L’Alliance française propose plusieurs programmes dédiés spécifiquement aux femmes. A titre d’exemple, l’Alliance française organise des cours de renforcement linguistique à destination des femmes « leaders » ainsi que des sessions d’alphabétisation pour des femmes qui n’ont pas eu la chance de suivre une scolarité. Ces cours donnés pour le moment dans la capitale sont financés par l’Ambassade de France.

A partir du 15 mars l’Alliance française  propose des cours de français pour des femmes francophones les lundis, mercredis et vendredis de 9 à 11 heures.

 

 

 
Projet de renforcement du réseau de l'Alliance française





Projet de renforcement et de développement des actions du réseau
de l'Alliance française au Vanuatu financé par l'Union Européenne
à hauteur de 80 000 euros

Jeudi 25 février, le Chargé d'Affaires de l'Union Européenne, Nicolas Berlanga et le Délégué général de l'Alliance française au Vanuatu ont signé une convention de financement concernant un projet de développement du réseau de l'Alliance française sur l'archipel. Madame l'Ambassadrice de France, Françoise Maylié ainsi que le Chef Vincent Boulekone, membre du comité de l'Alliance française participaient à cette cérémonie.

 

signature convention

L’Alliance française reçoit en effet une subvention d'un montant de 80 000 euros de la Délégation de l’Union européenne au Vanuatu pour renforcer son réseau de centres culturels implantés à Luganville (Santo), Nereningmal (Motalava), Lamap et Norsup (Mallicolo), Lowanatom (Tanna) et Melsisi (Pentecôte). Le projet et le financement correspondant sont d’une durée de 30 mois.

Ce projet et ce financement ne concernent que les implantations hors de la capitale. La direction de l’Alliance française de Port-Vila est chargée de sa mise en œuvre. Ces financements interviennent en complément de ceux octroyés annuellement pour le fonctionnement des Alliances de Port-Vila et de Luganville par le Ministère français des Affaires étrangères et européennes à travers l'Ambassade de France au Vanuatu.

Avec ce projet, l’Union européenne affirme une nouvelle fois que la culture est un élément important de sa politique de développement. La culture permet de générer des changements et joue un rôle fondamental dans le développement des sociétés. Cette collaboration a pour objectif de renforcer les moyens d'action de l'Alliance française et à promouvoir l’identité et la diversité culturelles du Vanuatu.

Ce projet permettra à travers les annexes de l’Alliance française d'une meilleure dissémination de l’information. Des ateliers seront organisés à travers l’archipel, et notamment dans les zones rurales qui permettront aux populations d’avoir un meilleur accès à l’information et à la formation, tout en assurant des échanges culturels entre les îles.

L’Alliance française et la Délégation de l’Union européenne au Vanuatu sont convaincues que toute action de développement doit prendre en compte les réalités culturelles et viser à une meilleure intégration et cohésion sociales. Ce projet contribuera à donner une meilleure place aux jeunes, aux femmes et aux handicapés et à promouvoir la démocratie et les droits de l’homme.

Ce projet est une première. En effet, c'est la première fois depuis sa création en 1992 que l'Alliance française reçoit un soutien financier de cette importance de la part de l'Union européenne.

Pour marquer cet événement le Chef Boulekone a effectué un geste coutumier en remettant un panier de son île de Pentecôte tout en insistant sur le nécessaire dialogue des cultures.

 
<< Début < Préc 41 42 43 44 45 46 47 Suivant > Fin >>

JPAGE_CURRENT_OF_TOTAL