Le vendredi 15 juillet, a eu lieu le concert de Vanuella Watt pour célébrer la Journée Nationale Française à l’Alliance française de Port-Vila.  Mais c’est aussi le jour où les français du Vanuatu ont découvert, très attristés, ce qu’il s’était passé dans leur patrie d’origine. Un attentat à Nice, ville du sud de la France, a fait 84 morts et 300 blessés la nuit du 14 au 15 juillet.

La soirée a été maintenue en dépit de cet événement tragique. En effet, il  paraissait d’autant plus important de marquer la Fête Nationale française dans un tel contexte. Georges Cumbo, Délégué général de l’Alliance française mais aussi Conseiller consulaire des français au Vanuatu, a souhaité rendre hommage aux victimes de ce drame : « Un acte violent a été commis envers des citoyens dans notre pays ; il était d’autant plus nécessaire de marquer notre fête nationale et notre attachement aux valeurs républicaines. La violence et la barbarie ne doivent pas l’emporter sur la vie et la fraternité. »

L’Ambassadeur de France au Vanuatu, Monsieur Alain Du Boispéan, a ouvert la soirée avec ses mots pour les Français du Vanuatu. Une minute de silence a ensuite été respectée. La chanteuse Vanuella Watt (fille du célèbre sculpteur ni-vanuatu Emmanuel Watt) était l’invitée de la soirée. Elle a ouvert le concert en entonnant l’hymne national français.

Environ 300 personnes étaient présentes. Emotion et convivialité se sont mêlées pendant cette soirée très spéciale qui marquera l’histoire du pays.

Le concert  a été organisé avec le soutien de la Coopération régionale Nouvelle-Calédonie France Vanuatu, de l’Ambassade de France et d’Aircalin.

  

Abonnez-vous à notre lettre d'information

captcha 

Vous avez des questions ?